Tarak Ben Ammar, l’entremetteur des puissants

La scène se déroule fin janvier. A deux pas des Champs-Elysées, Silvio Berlusconi et son fils, Pier Silvio, ont rendez-vous chez Vivendi. Ils doivent déjeuner avec Vincent Bolloré et son fils Yannick. L’ancien président du conseil italien et l’industriel breton se connaissent depuis une quinzaine d’années. Leurs enfants, eux, se rencontrent pour la première fois. Au menu de la conversation : les liens que pourraient tisser leurs deux empires des médias, Vivendi et Mediaset... Lire la suite

 

Source : Le Monde